Make production even more efficient

Offert par Les Affaires

Édition du 24 Octobre 2015

En affaires depuis 1978, l’entreprise lavalloise Digico se spécialise dans l’assemblage de circuits électroniques, la fabrication de câbles et de harnais ainsi que l’intégration électronique. Afin de réduire de 30 % à 40 % le temps de production requis pour l’assemblage de circuits électroniques, l’entreprise s’est équipée de deux chaînes de montage automatisées pour le montage en surface. Celles-ci combinent une plus grande rapidité, une meilleure qualité et une capacité de placement de pièces de 0,3 mm sur 0,15 mm. Les résultats ne se sont pas fait attendre.

3,6 M$

Coût de l’investissement pour l’achat des deux chaînes de montage. L’une a été achetée en janvier 2014, la seconde, en juillet 2015.

36 %

Augmentation du chiffre d’affaires depuis l’installation de la première ligne en janvier 2014. «Nous sommes les premiers au Canada à nous munir de ce type d’équipement de montage de composants en surface, de marque ASM Siplace», dit Jacques-Étienne Côté, qui a racheté l’entreprise en 2009. Depuis son arrivée au poste de pdg, Digico, qui affiche une croissance annuelle de 12 % à 15 %, a largement dépassé le cap des 30 millions de dollars de revenus.

«Il faut savoir reconnaître les bonnes start-up»

Plusieurs des clients approchés par Digico sont de jeunes entreprises. «Chacune de ces approches de clients exige les mêmes efforts de démarchage que pour une entreprise bien établie. D’où notre défi de repérer celles qui se traduiront par un haut volume de commandes et un partenariat à long terme.»

Former sa propre main-d’oeuvre

Une entreprise aura beau se doter des meilleurs équipements, il faut du personnel qualifié pour obtenir les meilleurs rendements. «Au début des années 2000, on trouvait facilement de la main-d’oeuvre qualifiée. Aujourd’hui, c’est devenu un réel casse-tête. Notre solution ? Créer notre propre centre de formation. Il y a un an, nous avons transformé une de nos salles de conférence en salle de classe ; nous y enseignons, entre autres, l’art de la microsoudure. Depuis, nous avons organisé trois sessions de formation réunissant chacune six candidats potentiels, des personnes provenant de tous les domaines. Jusqu’à maintenant, nous avons réussi à embaucher et retenir au moins 60 % des candidats», dit Jacques-Étienne Côté.

3 : Nombre de conteneurs maritimes utilisés pour le transport de chaque chaîne de montage d’origine allemande.

DIGICO
› Rang dans les 300 : 213
› Nombre d’employés : 137
› Croissance du nombre d’employés : 13,2 %